Les causes du ronflement chez la femme

Le ronflement ne touche pas uniquement les hommes. Malgré que les chiffres montrent que la plupart des personnes qui ronflent sont des hommes, les femmes, elles aussi, sont sujettes au ronflement. Le ronflement chez la femme est une réalité à ne pas ignorer.

Le ronflement est un bruit provenant de la vibration du voile du palais et des parois du pharynx, en raison de la circulation de l’air dans les voies respiratoires supérieures.

Plusieurs facteurs peuvent en être à l’origine du ronflement chez la femme. On retient notamment l’alimentation, certaines maladies et les changements physiologiques. Dans tout les cas, plus tôt vous identifiez les causes du ronflement, plus vite vous pouvez envisager une solution adéquate pour vous aider à arrêter de ronfler.

Les causes du ronflement chez la femme

La cause du ronflement chez la femme est variable selon les personnes. Ci-dessous nous avançons les principales causes:

L’hygiène de vie

Une bonne hygiène de vie influe considérablement sur la qualité du sommeil, et le ronflement en conséquence. L’alimentation joue évidement un rôle important. En effet, être en surpoids peut entraîner des difficultés respiratoires, et ainsi causer le ronflement. Même si vous n’êtes pas en surpoids, observez votre consommation d’alcool. En effet, l’absorption d’alcool contribue au relâchement des muscles du pharynx. En dormant, lorsque vous inspirez, l’air a du mal à passer dans les voies aériennes et fait vibrer le voile du palais mou et le pharynx, causant ainsi le ronflement. Enfin, le tabagisme et la consommation de certaines drogues illicites provoquent l’inflammation des tissus des voies aériennes, causant ainsi le ronflement.

Certaines pathologies

Si vous avez un rhume, une congestion nasale, ou toute autre pathologie affectant vos voies respiratoires supérieures, alors vous avez du mal à respirer par le nez. Si vous respirez par la bouche, lorsque vous dormez, vous avez de très grandes chances de ronfler. Un ronflement occasionnel et intermittent n’est pas une maladie, en soi. Par contre, si votre rhume est passé et que vous ronflez toujours, alors consultez votre médecin. Le ronflement peut être la manifestation d’une autre pathologie. On peut, par exemple, soupçonner une apnée du sommeil, surtout si votre partenaire remarque que vous faîtes des arrêts respiratoires pendant votre sommeil.

La ménopause

Les œstrogènes protègent les fibres élastiques, au niveau du voile du palais et du pharynx. Nos hormones nous protégeraient donc du désagrément des ronflements, ce qui en soit peut expliquer la raison pour laquelle les statistiques montrent que les hommes sont plus sujets au ronflement. Mais lorsque la ménopause arrive le taux des œstrogènes baisse. Les ronflements peuvent alors apparaître.

La grossesse

La première raison qui pourrait expliquer l’apparition de ronflement chez la femme enceinte reste la prise de poids. En effet, une accumulation de graisse peut engendrer l’encombrement des voies respiratoires. En fin de grossesse, cependant, certaines femmes se plaignent de difficultés respiratoires. L’expansion du diaphragme est plus difficile. La pression au niveau des voies aériennes supérieures augmente à cause des récepteurs hormonaux qui s’y trouvent. Ce phénomène est transitoire et devrait disparaître après l’accouchement.

Les facteurs physiologiques

Des amygdales excessivement volumineuses favorisent les vibrations au niveau du palais mou et du pharynx. La position de sommeil joue également un rôle dans la qualité de votre sommeil. En effet, le fait de dormir sur le dos comprime les voies aériennes et obstrue la gorge. La femme se met alors à ronfler.

Les conséquences du ronflement chez la femme

Les conséquences du ronflement à long termes sont nombreuses. Que vous soyez un hommes ou une femmes, si vous ronflez de manière continue, trouver une solution efficace à votre ronflement devient primordial.

Les conséquences du ronflement immédiats sont la fatigue, la somnolence et l’irritabilité durant la journée. A long terme, le ronflement peut avoir des conséquences sur le systèmes cardiovasculaire, le cerveau et votre vie de couple et de famille.

Des modifications au niveau de l’alimentation et de l’hygiène de vie peuvent améliorer la qualité de sommeil. L’activité sportive permet de maintenir un poids correct et d’améliorer les capacités respiratoires.

Ces changements demandent du temps à être mis en place et à donner des résultats. Des solutions anti ronflement plus rapides existent sur le marché. Les orthèses de repositionnement mandibulaires, par exemple, permettent de maintenir la mâchoire en position, évitant ainsi l’encombrement des voies respiratoires, pendant votre sommeil. La circulation de l’air est ainsi facilitée et la vibration des tissus à l’origine du ronflement est supprimée.